Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:31

 

Ca y est, enfin !

j'ai avalé les derniers kilomètres et franchi la ligne d'arrivée avec délectation...

 

Une nuit à veiller un petit malade,

et un mari à ne pas réveiller

m'ont valu un bon moment lecture,

dans mon lit, ma petite "loupiote" en main...

 

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Marc Levy

 

 

"Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites"

Marc Levy

 

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Marc Levy

 

 

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Marc Levy

 

 

Depuis fin août que je n'avais plus touché à ce livre...

il me restait un gros tiers à lire...et cette nuit, il fut dévoré, d'une traite !

 

 

 

Mon avis :

 

j'ai beaucoup aimé....

Pour moi, le livre se divise cependant en 3 parties:

Une première, prenante, intriguante, suprenante, qui pousse à en savoir plus, qui aiguise la curiosité...

Une seconde, qui à mon goût, sur le moment, a trainé un peu en longueur....je ne savais plus trop à quoi m'attendre....

Mais dans la troisième et dernière partie, tout s'éclaire...tout s'accélère....de nouveau l'histoire devient passionnante. Je ne pouvais plus m'arrêter là, il fallait que je sache...que j'aille au mot "FIN"

 

Oui, vraiment, ma partie préférée fut les derniers chapitres, ce fameux dernier tiers que j'avais à lire, et je suis vraiment heureuse de m'être replongée dans ce livre que j'avais abandonné...

 

J'ai par moments été émue aux larmes....j'ai aimé ces histoires d'amour, entre un père et sa fille, un homme et une femme, un père et une mère....ces destins croisés...ces instants de vie qui se passent simultanément, en des pays différents, ces non-dits qui éclatent au grand jour, ces actes manqués qui ressurgissent du passé....ce voyage initiatique.

 

Vraiment un beau travail d'écriture, et s'il s'agissait d'un film, je dirais que le scénario est de grande qualité, tant tout ce qui n'était que des morceaux d'un puzzle épars, donnent à la fin un résultat parfaitement crédible et émouvant. Une histoire qui pousse vraiment à une réflexion personnelle intéressante.

 

J'ai adoré les dernières pages, ce dernier rebondissement....il faut dire que j'adore être surprise (même si je dois avouer que j'attendais, ou plutôt j'espèrais, le dénouement final....), je n'en dis pas plus, hein? il paraît que dévoiler la fin ne se fait pas !

 

 

 

Un petit extrait, qui m'a plu, parmi d'autres....

 

"Anthony regarda sa fille attentivement et approcha son fauteuil.

-Te souviens-tu de ce que tu faisais presque toutes les nuits quand tu étais enfant, enfin, jusqu'à ce que tu t'écroules de sommeil?

-Je lisais sous mes draps à la lampe de poche.

-Pourquoi n'allumais-tu pas la lumière de ta chambre?

-Pour te laisser croire que je dormais alors que je bouqinais en cachette.

-Tu ne t'es jamais demandé si ta lampe était magique?

-Non, pourquoi? j'aurais dû?

-S'est-elle éteinte une seule fois pendant toutes ces années?

-Non, répondit Julia, troublée.

-Et pourtant, tu n'en a jamais changé les piles...

Ma Julia, qu'est-ce-que tu connais de l'amour, toi qui n'as jamais aimé que ceux qui te renvoyait une belle image de toi. Regarde-moi en face et parle-moi de ton mariage, de tes projets d'avenir; jure-moi qu'en dehors de ce périple imprévu, rien n'aurait pu venir troubler ton amour pour Adam. Et tu saurais tout des sentiments de Tomas, du sens de sa vie, alors que tu n'as pas la moindre idée de la direction à donner à la tienne, simplement parce-qu'une femme le tenait par la taille? Tu veux que nous parlions à coeur ouvert, alors j'aimerais te poser une question et que tu me promettes d'y répondre sincèrement. Combien de temps aura duré ta plus longue histoire d'amour? Je ne parle pas de Tomas, ni de sentiments rêvés, mais d'une relation vécue. Deux, trois, quatre ans, cinq peut-être? Qu'importe, on dit que l'amour dure sept ans. Allez, soies honnête et réponds-moi. Serais-tu capable sept ans durant de t'offrir à quelqu'un sans réserve, de tout donner, sans retenue, sans appréhension, ni doute, sachant que cette personne que tu aimes plus que tout au monde oubiera presque tout de ce que vous avez vécu ensemble? Accepterais-tu que tes attentions, tes gestes d'amour, s'effacent de sa mémoire et que la nature qui a horreur du vide comble un jour cette amnésie par des reproches et des regrets. Sachant ceci inévitable, trouverais-tu quand même la force de te lever au milieu de la nuit quand l'être aimé a soif, ou simplement fait un cauchemars? Aurais-tu l'envie chaque matin de préparer son petit-déjeuner, de veiller à occuper ses journées, à la divertir, à lui lire des histoires quand elle s'ennuie, lui chanter des chansons, à sortir parce-qu'il lui faut prendre l'air, même quand le froid se fait glacial; et puis, le soir venu, ignorerais-tu ta fatigue, viendrais-tu t'asseoir au pied de son lit pour rassurer ses peurs, lui parler d'un avenir qu'elle vivra forcément loin de toi? Si ta réponse à chacune de ses questions est oui, alors pardonne-moi de t'avoir méjugée, tu sais vraiment ce que c'est d'aimer.

-C'est de maman que tu parles?

-Non ma chérie, c'est de toi. Cet amour que je viens de te décrire, c'est celui d'un père, ou d'une mère à l'égard de ses enfants. Combien de jours et de nuits passées à vous veiller, à guetter le moindre danger qui vous menacerait, à vous regarder, vous aider à grandir, à sècher vos larmes, à vous faire rire; combien de parcs en hiver et de plages en été, de kilomètres parcourus, de mots répétés, de temps qui vous est consacré. Et pourtant, pourtant...à quel âge remontent vos souvenirs d'enfance?

Imagines-tu à quel point il faut aimer pour apprendre à ne vivre que pour vous, sachant que vous oublierez tout de vos premières années, que celles à venir souffriront de ce que nous n'aurons pas bien fait, qu'un jour viendra, ineluctablement, où vous nous quitterez, fiers de votre liberté.

Tu me reproches mes absences; sais-tu comme on a le mal de vivre le jour où vos enfants s'en vont?As-tu imaginé le goût de cette rupture? Je vais te dire ce qui arrive, on est là comme un con sur le pas de sa porte à vous regarder partir, à se convaincre qu'il faut se réjouir de cet envol nécessaire, aimer l'insouciance qui vous pousse et nous dépossède de notre propre chair. La porte refermée, il faut tout réapprendre; à meubler les pièces vides, à ne plus guetter le bruit des pas, à oublier ces craquements rassurants de l'escalier lorsque vous rentriez tard, et que l'on s'endormait enfin tranquille, alors qu'il faut désormais chercher le sommeil, en vain, puisque vous ne rentrerez plus.Tu vois ma Julia pourtant aucun père, aucune mère n'en tire quelconque gloire, c'est cela aimer et nous n'avons pas d'autre choix puisque nous vous aimons."

 

 

 

Un petit clin d'oeil à Carole

(fonces, tu ne seras pas déçue!)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Samdalia - dans mes lectures...
commenter cet article

commentaires

Mélissa 08/02/2011 12:41



Ok , alors tu me mets un petit mot dedans et moi je le garderai parce que ce sera un cadeau de toi!


Bisous .


Merci.



Samdalia 08/02/2011 23:48



d'accord, ça marche comme ça!!


bises!!!



Mélissa 03/02/2011 21:44



Que tu me le prête !!


Avec plaisir mais je ne pourrai pas le lire tout de suite , je viens d'entamer un pavé!!


Merci, bisous.



Samdalia 04/02/2011 22:17



non non si tu le veux je te le donne....je ne garde plus les livres...à part ceux qu'on m'offre par exemple......bref, je préfère te l'offrir si tu le veux, tu ne me priveras en rien...c'est
sympa un livre qui a plusieurs vies, et comme ça tu auras tout le temps que tu veux pour le lire


après, libre à toi de le faire circuler si tu veux


bises!!!



Mélissa 03/02/2011 08:25



Ta façon d'en parler donne envie de le lire...je me laisserai peut-être bien tenter...


Merci, bisous.



Samdalia 03/02/2011 18:33



tu ne l'as pas encore lu? est-ce-que ça te dirait que je te le donne??


bises!!!



strawberry 02/02/2011 07:44



Coucou Sam comment vas tu ?


Wahou tu lis aussi du Marc levy celui-la je l'ai pas lu maus il est dans ma pile à lire


par contre j'ai lu et si c'était vrai... et la suite vous revoir,je suis sûr t'aimeras


passe une bonne jounrée bisoux


 



Samdalia 03/02/2011 00:14



oh coucou toi!


ça peut aller et toi?


j'ai lu aussi Et si c'était vrai et je lirai par la suite Vous revoir bien sur !


contente de ta visite, bises!!!



Pascale, Eléa et Faustine 02/02/2011 00:24



Tu devrais être critique de romans : tu m'as donné envie de le lire !



Samdalia 03/02/2011 00:18



ouhla, merci!


je suis bien contente si je t'ai donné envie...ce n'est pas LE meilleur livre que j'ai lu de ma vie, mais il mérite d'être lu, c'est sur!


bises!!!



Lui...

  • : La vie n'est pas un long fleuve tranquille
  • La vie n'est pas un long fleuve tranquille
  • : je laisse libre cours à mes envies d'écriture, pour y parler un peu de moi, de mes enfants....de mes envies et de mes coups de coeur, de rire, de gueule! En somme, un peu de nous et beaucoup de partage...
  • Contact

Moi...

  • ~♥Samdalia♥~
  • Je suis un être humain, avec ses qualités et ses défauts....
  • Je suis un être humain, avec ses qualités et ses défauts....

Merci de votre voyage sur le fleuve...


 counter
     visiteurs  
1-photo picasa 2110

 

  Et à bientôt ....

 

 

 

 

 

Recherche

Le fleuve a sa boutique!

 

bijoux, cailloux...c'est chou!!


Et Avant ???

Bon voyage sur le fleuve...pas toujours tranquille...

1-photo picasa 2110-001

le fleuve passe par là...

1-photo picasa 2110

 

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez samdalia sur Hellocoton



Retrouvez samdalia surHellocoton

Vous êtes     sur le fleuve...